Prix du baril à la hausse après la mort du Roi Abdallah

La mort du roi Saoudien Abdallah dans la nuit du 22 au 23 janvier, a immédiatement provoqué une hausse des prix sur le marché pétrolier international.

Premier pays exportateur mondial d’or noir, l’Arabie Saoudite s’est réveillée ce matin endeuillé par la mort de son roi Abdallah au pouvoir depuis 2005. Sa disparition entrouvre une période de doutes et d’incertitudes quant à la politique pétrolière du royaume wahhabite.

Dans cette période d’instabilité, le cours du baril de pétrole a dès lors bondit sur le marché international. Ce matin il s’échangeait à 48,45 dollars, témoignant d’une hausse de 2,41% par rapport à hier. Même constat pour le cours du pétrole Brent rehaussé à 2,42 %. Le baril se négocie désormais à 49,93 dollars.

Cette inflation soudaine met un terme à la chute progressive du prix du pétrole. Ces derniers mois en effet, l’Arabie Saoudite membre de l’OPEP (Organisation des pays exportateurs de pétrole), avait refusé de réduire sa production accrue pour faire chuter le cours de l’hydrocarbure et provoquer la déroute du marché concurrent américain.

Les consommateurs qui s’étaient réjouis de la sensible baisse des prix à la pompe, risquent de très vite déchanter.

 Lukas Nicot 

 

Écrit par lukasantonin