Prix de l »élu local de l’année » : un maire FN fait polémique

La 23è édition de la cérémonie du Trombinoscope, se déroulant mardi dernier, a été boycottée. La remise du prix « Elu local de l’année » au député FN Steeve Briois est en cause.

Le prix a fâché Claude Bartolone et Emmanuel Macron. Le Président de l’Assemblée et le Ministre de l’Economie ont décidé de ne pas assister à la cérémonie du Trombinoscope, qui avait lieu mardi, à l’Hôtel Lassay. Ils ont choisi de bouder la remise du prix d’« Elu local de l’année » attribué à Steeve Briois, maire FN de Hénin-Beaumont (Pas-De-Calais).

Le jury, composé de 120 journalistes, a décidé de justifier sa décision. Gilles Leclerc, président de la chaîne Public Sénat a affirmé que « Le FN a progressé dans toutes les élections. Ignorer ce fait objectif nous paraissait difficile« . En effet, Steeve Briois avait été élu maire de Hénin-Beaumont dès le premier tour, en mars dernier. D’autres journalistes membres du jury se sont exprimés sur le sujet.

Arlette Chabot, notamment, dit ne pas porter de « jugement sur la gestion d’Hénin-Beaumont, on se contente de saluer la stratégie de conquête du pouvoir par le local, qui est aussi celle de Marine Le Pen« .

Face aux différentes critiques, Steeve Briois a affirmé, en recevant son prix : « même s’il m’a été attribué à contre cœur, il me va droit au cœur« . En 23 éditions, c’est la première fois que le jury du Trombinoscope récompense un élu FN.

Julie Breon

Écrit par julea