Primaires à gauche, mode d’emploi

Débats télévisés, modalités de vote, candidats : comment fonctionneront les primaires à gauche ?

Alors que les inscriptions pour les primaires à gauche se clôturent le 15 décembre, l’organisation de celles-ci se précise un peu plus. La Belle Alliance Populaire, composée du PS, des radicaux de gauche et des écologistes réformistes, est désormais fixée sur tous ses candidats. A l’image des primaires de la droite et du centre, le déroulement se partagera entre débats, meetings et vote à deux tours.

Trois débats télévisés

Les candidats disposeront de trois débats afin de convaincre les votants. Pour le premier tour de la primaire, ils prendront donc la parole le 12 janvier sur TF1, le dimanche 15 sur les chaines d’informations en continu, et le jeudi 19 sur France Télévisions.
Pour le second tour, un dernier débat départagera les deux candidats finalistes le mercredi 25 janvier.

Qui peut voter ?

Comme du côté des primaires républicaines, les urnes seront ouvertes à tous. Nouveauté cependant, les jeunes de 16 ans pourront eux aussi apporter leur voix afin d’élire le candidat à la présidentielle, à condition d’être adhérent à l’un des partis co-organisateurs de la primaire. Une participation d’un euro sera demandée à chaque tour. Les votants devront aussi signer une feuille d’émargement affirmant qu’ils partagent bien les valeurs des partis gauchistes.

Qui sont les candidats ?

En ce dernier jour de candidature, les candidats sont au nombre de 8. On compte donc Manuel Valls, qui a présenté sa démission du poste de Premier Ministre le 6 décembre dernier, ainsi que Benoit Hamon, Arnaud Montebourg, Vincent Peillon, Gérard Filoche, François de Rugy, Jean-Luc Bennahmias, et finalement Sylvia Pinel qui, après avoir annoncé le contraire, participera bien à la primaire.

Les votes se dérouleront les 22 et 29 janvier 2017.

Alessandra Sirany

Écrit par iejpedago