Premiers pas des FARC au Congrès colombien

Les FARC ont accédé, pour la première fois au Congrès pour inscrire leur mouvement politique après les accords de paix signé le 24 novembre.

Mercredi 14 décembre, une délégation menée par Ivan Marquez, chef de la délégation des Farc aux négociations de paix, s’est rendue au Congrès de Bogotá. Où plutôt dans sa bibliothèque. Invité par la Sénatrice verte Angela Robles, la délégation avait pour mission de discuter à propos de leur prochaine arrivée en politique.  Suite aux accords de paix, l’ex-guerilla communiste s’était engagé à son désarmement. En contrepartie, les FARC vont former un parti politique qui entrera dans les deux chambres du Congrès à partir de 2018 et restera en place pendant deux mandatures de suite.

On a créé le groupe politique Voces de Paz (Voix de Paix). Demain (jeudi), il sera inscrit au Conseil Nationale Electoral”, déclare Jesús Santrich, secrétaire des FARC.

Dès la semaine prochaine, six anciens membres des FARC assisteront au premier débat sur  l’amnistie qui a été présenté hier par le Gouvernement devant le Congrès. Les membres du mouvement Voces de Paz ne pourront que participer au débat sans voter.À l’issue des discussions préliminaires, les accords de paix devraient commencer à être mis en place.

À l’image de l’ancien Président, Alvaro Uribe, l’entrée rapide des FARC au sein des institutions politique ne plaît guère : « Les FARCS devraient au moins payer leurs condamnations avant d’entrer au Congrès« .

Kevin Velasco

 

 

 

 

 

 

Écrit par iejpedago