Pourquoi Hillary Clinton a t’elle perdu les élections présidentielles américaines ?

Personne ne voulait l’imaginer et pourtant c’est bien Hillary Clinton qui sort perdante des élections présidentielles américaines. Mais quelles sont les raisons de cette défaite ? Un point sur ce qui à pu empêcher Hillary Clinton de devenir la première femme Président des Etats-Unis.

La caractère d’Hillary Clinton

Depuis l’arrivée de son mari en politique, au début des années 1970, Hillary Clinton garde l’image d’une femme froide et distante. Malgré ses tentatives pour changer son image, la candidate n’a jamais séduit les Américains. Même l’aide de Barack Obama et son soutien sans faille, à la fin de la campagne n’ont pas suffit à la rendre  « plus humaine ». Les Américains ne voulaient plus d’un politicien confirmé, et encore moins d’un qui ne soit pas sympathique. Dans les dernières semaines de campagne, sa popularité était aussi basse que celle de Donald Trump.

Une femme Présidente ? Les Américains n’étaient peut-être pas encore prêts

Si elle avait été élu le 8 novembre 2016, elle aurait été la première femme Présidente des Etats-Unis.  Séduisante idée ? Pas tant que ça pour les Américains. Pour être élu, Barack Obama, a toujours pu compter sur l’électorat noir-américain. Hillary Clinton, elle, n’a pas pu compter sur le soutien des femmes. Et ce n’est pas faute d’avoir essayé. Lors de son dernier concert de soutien, elle a déclaré  «Nous avons un travail à terminer, plus d’obstacles à abattre et, avec votre aide, un plafond de verre à briser une fois pour toute». Pour incarner ce Girl Power, qui de mieux que Beyoncé, Jay Z ou encore  Katy Perry ?

Les révélations au cours de sa campagne

Des affaires liées à son travail de Secrétaire d’Etat ou encore à sa campagne, rien n’a été épargné à la candidate démocrate. Les nombreux rebondissements ont alimenté la méfiance de l’électorat et surtout joué sur sa popularité. On peut retenir deux faits essentiels. Tout d’abord l’affaire Benghazi, une attaque meurtrière au Libye, qui a eu lieu alors qu’elle était Secrétaire d’Etat en 2012. Et ces dernières semaines, l’affaire des mails. Effectivement, le site WikiLeaks, puis le directeur du FBI lui-même, ont révélés des informations concernant des échanges de mails durant la campagne qui auraient permis à Hillary Clinton de connaître les questions des débats. Démenties, ses révélations ont pourtant entachés un peu plus sa réputation.

 

 

Écrit par Alix Daguet