Polémique autour de la coupe du monde au Qatar

Le comité exécutif de la FIFA a annoncé hier à Zurich que la Coupe du Monde de football au Qatar se jouera en hiver. Une première dans l’histoire de ce sport. Une décision qui suscite de vives polémiques.

L’annonce met fin à un débat qui a duré 5 ans. Cette Coupe du Monde inquiète les acteurs du ballon rond à cause des températures élevées. Depuis toujours, la plus grande compétition de football débutait en juin et s’achevait vers la mi-juillet. Dans cet Etat du Moyen-Orient, cela impliquerait de jouer sous des températures avoisinant les 40 degrés. Ce qui a poussé la FIFA à prendre cette décision est le choix du Qatar à des stades couverts et climatisés. Un choix controversé puisqu’il aurait eu un impact important sur l’écologie du pays. De plus les supporters seraient exposés à une chaleur insoutenable en dehors des stades.

Ce choix aura forcément un impact sur le calendrier des championnats européens. Ces derniers devront décaler une dizaines de journées de championnat.

Le Qatar déboursera prêt de 188,9 milliards d’euros d’investissement pour accueillir cette compétition. Un reccord pour cet événement. Ces investissements sont équivalents au PIB de ce pays qui est de 190 milliards d’euros.

L’émirat devra accueillir 4 millions de touristes. Le pays n’est pas encore prêt pour recevoir autant de monde. La construction express d’hôtels ou autres infrastructures placera les ouvriers dans des conditions de travails difficiles.

Emerson Martins

Écrit par melinaemerson