Polémique après la vidéo d’un mannequin challenge en prison

Drogue, argent, téléphones… un « mannequin challenge » à la prison de Villepinte crée la polémique.

Le mannequin challenge s’exporte jusque dans les cours des prisons françaises. Samedi 26 novembre, ce sont les détenus de la prison de Villepinte (Seine-Saint-Denis) qui ont stoppé leurs mouvements, le temps d’une vidéo. Une mise en scène qui suscite la polémique autour des conditions de détentions.

Capture d'écran de la vidéo du mannequin challenge dans la prison de Villepinte. Copyright : capture d'écran Dailymotion

Capture d’écran de la vidéo du mannequin challenge dans la prison de Villepinte.
Copyright : capture d’écran Dailymotion

Mannequin challenge ?

Le mannequin challenge, qu’est-ce que c’est ? C’est un phénomène, né aux Etats-Unis, qui consiste à se filmer en position statique. Tous les participants de l’entreprise audiovisuelle paraissent alors comme arrêtés par le temps. Black Beatles en fond sonore.


Prison de Villepinte : Le mannequin challenge… par nonstopzappingofficiel

Trafic de drogue et gros billets

Le Mannequin Challenge des prisonniers de Villepinte devrait inquiéter les administrations pénitentiaires. Sur les images, des détenus prennent la pose en mimant des trafics de drogue ou des bagarres. Certains se mettent en scène en train de dealer, quand d’autres sont au téléphone.

« Vous avez tous les clichés de ce qui peut se passer à l’extérieur en toute impunité« , s’indigne Philippe Kuhn, délégué régional du SPS (Syndicat Pénitentiaire des Surveillants). Les jeunes hommes semblent plutôt sereins, peu inquiétés.

« C’est navrant pour le travail qui est fait par mes collègues au quotidien dans cette maison d’arrêt. L’air de dire, on le fait et on vous enquiquine quoi, on en a rien à foutre de vous quoi », poursuit Philippe Kuhn.

En mai dernier, ce sont des plants de cannabis qui avait été retrouvés dans une cellule de la prison de Villepinte. Un lieu de détention qui affiche un taux d’occupation de 192%, soit 1.082 détenus pour 587 places.

Adrien Chaix

Écrit par Adrien Chaix