Pierre Gattaz l’invité de France Inter

Pierre Gattaz sur France Inter / Capture d’écran Youtube

Ce matin, Léa Salamé recevait Pierre Gattaz à 7h50 sur France Inter. Le président du Médef (le syndicat des entreprises) s’est félicité de la « politique pragmatique d’Emmanuel Macron ».

En six mois de présidence, le chef de l’Etat a réformé le code du travail. Des mesures attendues et demandées par l’organisation patronale depuis des années. Pour Pierre Gattaz, « le marché du travail était délirant » et devait donc être modernisé. Pour l’heure, le chômage en France reste au plus haut mais l’homme fort du Médef est persuadé que d’ici deux ans, le taux du chômage pourra être à 6 %.

Pour y parvenir, ce dernier exhorte le gouvernement à axer sa politique sur la formation et l’apprentissage. « Un filière d’excellence qu’il faut absolument développer ». Actuellement la France ne compte que 400 000 apprentis tandis qu’en Allemagne, il y en a plus d’1 million. Pierre Gattaz qui a conscience que cette filière est « mal vue » dans l’Hexagone a rappelé que « de nombreuses entreprises françaises ont du mal à trouver des collaborateurs ».

500 000 emplois ne sont pas pourvus en France notamment dans les métiers de couvreurs, électriciens, plombiers. Pour pallier à ce problème l’apprentissage est donc une solution. Pierre Gattaz qui se dit favorable à l’accueil des réfugiés, propose également de diriger les nombreux migrants qui recherchent du travail en France vers ces différentes filières.

Antoine Ayral

Edité par Maël Chaumier

Écrit par IEJ3B