Le 1er mars, François Fillon a maintenu sa candidature malgré sa convocation par les juges d’instruction le 15 mars prochain. Le candidat de la Droite et du Centre ne compte pas abandonner la course à la présidence, contrairement à ce qu’il avait annoncé au 20 heures de TF1 le 26 janvier. Retour sur quelques-unes de ses contradictions. 

Deborah De Jesus

Écrit par iejpedago