Patrice Evra fixé sur son sort après son high-kick

Patrice Evra doit être reçu par Jacques-Henri Eyraud, président de l’OM, qui lui donnera sa sanction après son coup infligé à un supporter olympien à Guimarães.

La carrière footballistique du latéral gauche de l’OM est-elle menacée ? Patrice Evra sera fixé ce vendredi 10 novembre, après examen par son club et par l’UEFA de son geste contre un supporter, tout droit sorti d’un film de « Rush Hour ».

Il sera ainsi reçu par le président Jacques-Henri Eyraud à la Commanderie. Ce dernier revient pour l’occasion de Floride, rapporte « L’Equipe » et mènera l’entretien préalable à une éventuelle sanction disciplinaire.

Quel sanction pour « Pat la menace »  ?

Cela peut aller de la simple amende au licenciement ferme, en passant par la résiliation du contrat à l’amiable.

Patrice Evra va (enfin) pouvoir livrer sa version des faits, avant d’entendre le jugement de son président. Toutefois, rien ne devrait être définitif à l’issue de l’entretien.

L’OM devra contacter par la suite la commission juridique de la LFP (Ligue de Football Professionnel). Il ne devrait donc pas y avoir de communiqué de la part du club phocéen sur la décision prise ce vendredi.

Par contre, dès ce vendredi soir, sera connue la sanction du joueur de 36 ans administrée par l’UEFA. Et elle s’annonce lourde.

Déjà suspendu automatiquement pour un match, à la suite du carton rouge reçu le soir-même, Patrice Evra pourrait récolter une suspension de plusieurs mois de la part de l’instance européenne.

De quoi sceller la fin de carrière du joueur ? Son temps à Marseille, où il était sous contrat jusqu’en juin prochain, semble en tout cas bel et bien révolu.

Khemais Ben Ismail


Lire Aussi >>  Les 5 pires dérapages de footballeur envers des supporters 

 

 

Écrit par IEJ3A

Laisser un commentaire