Parti Démocrate Musulman: La voix des Musulmans de France

Pour les élections départementale de mars 2015, un nouveau parti fait parler de lui. C’est l’Union Démocrates des Musulmans Français (UDMF). Il va présenter pas moins de 8 candidats.

Créé en novembre 2012, l’UDMF assure compter dans ses rangs plus de 900 adhérents et emporter le soutien de quelque 8 000 sympathisants.

Contrairement aux idées reçues, le parti « ne veut pas islamiser la France mais donner une voix aux musulmans ».

 

A lire aussi: Départementale 2015, un parti musulman sur les rangs

Dans les troupes de l’UDMF, on trouve principalement des quadra actifs, et autant d’hommes que de femmes. Les récents attentats qui ont frappé la France en janvier ainsi que la polémique soulevée par la parution de « Soumission » auraient déjà attiré près de 200 nouvelles recrues depuis le début 2015. Leurs candidatures sur 8 canton sont aujourd’hui Bobigny (Seine Saint Denis), Bagneux (Hauts-de-Seine), aux Mureaux (Yvelines), à Marseille, Lyon, Nice, Avion (près de Lens, dans le Pas-de-Calais) et très probablement à Strasbourg

Au programme:

Intégrer la finance islamique pour assainir l’économie, miser sur le business du halal pour réduire le chômage, renforcer l’enseignement de la colonisation et de la guerre d’Algérie à l’école ou instaurer le droit de vote des étrangers.

Concernant le respect de la laïcité, l’UMDF promeut la tolérance des religions et le droit de porter le voile à l’école, ce que la loi française interdit.

A lire aussi: UDMF, qu’en penser?

 

 

Antonin Ploquin

 

Écrit par lukasantonin