Paris Manga 2015 : pourquoi le manga a-t-il un succès fou en France ?

Le salon parisien est de retour du 7 au 8 février, Porte de Versailles Hall 3, pour le plus grand bonheur des incorruptibles fans de mangas. Plus de 250 stands seront présents : rencontres, animations, et activités d’initiation.

En Novembre 2014, le salon avait accueilli près de 700 000 visiteurs. Depuis 30 ans, le manga vit un véritable saut dans le coeur des français.

Internet est un des premiers vecteurs de ce partage. Les fansubs traduisent et sous-titrent les épisodes dès leur sortie, chaque semaine. Ces épisodes sont suivis par les Français quotidiennement. La culture japonaise y est représentée, et son exotisme séduit.

Ecrits à la manière de feuilleton, les auteurs proposent un style de narration avec un univers qui leur est unique et propre. Les personnages ont des tenues vestimentaires et des coupes capillaires qui se démarquent. L’originalité des grands yeux de ces personnages fut instauré dans les années 70 par Osamu Tezuka.

Au prix faible de 7 à 8 euros, le format poche qu’il produit, captive. Il se décline dans un large panel de genres, il a donc un accès tout public. Shônen et Shôjo sont les deux genres les plus regardés en France. Ils s’adressent à des adolescents, et trament l’histoire de protagonistes du même âge.

En termes de notoriété, les mangas ont pris de l’importance ces dernières années et il ne semble pas que les Français sont prêts à s’en séparer.

Marie Faupin 

Écrit par marieolivia