Oscars, le trophée doré jugé un peu trop blanc

La 87ème sélection pour les Oscars fait polémique aux Etats Unis. A la grande surprise de tous, aucun acteur noir n’a été retenu pour l’année 2015. Du jamais vu depuis 1998.

Pourtant les acteurs du succès international « Selma » d’Ava DuVernay, retraçant la vie de Martin Luther King, étaient attendus en tête des nominations. Avec à l’affiche des acteurs de couleur noir comme Oprah Winfrey et David Oyelowo, acclamés par le public.

Le journaliste fondateur du site Goldderby, Tom O’Neil s’indigne face à ce manquement «Ne les avoir nommés que pour l’Oscar du meilleur film et de la meilleure chanson est une honte». L’indignation a aussi gagné les réseaux sociaux, notamment avec le hashtag #Oscarsowhite traduit en « Les Oscars si blancs ».

Les premiers à être pointé du doigt sont les membres de l’Académie des Oscars. Il y a un manque de diversité au sein même de ce collège d’électeurs. 93% des membres sont des hommes blancs sans compter les 77% d’entre eux ayant plus de 60 ans. Des chiffres en aucun cas représentatif de la société actuelle.

Après des centaines de réactions à chaud, Tom Nunan, producteur et enseignant à l’université de Californie à Los Angeles a tenu à rappeler que « Twelve Years a Slave» a été très largement récompensé. L’an dernier, ce film poignant sur l’esclavagisme aux Etats Unis avait remporté 2 Oscars sur 9 nominations. Un chiffre jugé suffisant pour certain mais condamné par d’autres. Sasha Stone, fondatrice du site Awards Daily consacré aux récompenses cinématographiques, dénonce « Ils estiment qu’ils ont donné l’an dernier ».

 

 

Anthonia Rakoto

Écrit par jeantho