Oscars : le cinéma américain à l’heure mexicaine

C’est dans un Dolby Theater garni que s’est tenu la 87ème cérémonie des Oscars le 22 février 2015. Une célébration du cinéma américain qui a vu de nombreux victorieux, parmi lesquels le réalisateur mexicain Alejandro González Iñárritu.

« Qui lui a donné sa carte verte ? » Cette petite phrase, qui a d’ailleurs crée la polémique, a ponctué la remise de l’Oscar du meilleur film. Son remettant, Sean Penn, a pu donc remettre le trophée au réalisateur qui l’avait supervisé sur 21 grammes en 2003. Alejandro González Iñárritu s’est vu remettre l’Oscar du meilleur film, ainsi que celui du meilleur réalisateur. Il succède d’ailleurs à Alfonso Cuarón qui avait gagné cet Oscar du meilleur réalisateur pour Gravity. Ajoutez à ça l’Oscar de la meilleure photo et celui du meilleur scénario original, vous comprendrez que Birdman était l’un des grands gagnants de la soirée.

Jordan Lesueur, IEJ 3F

Écrit par Jordan Lesueur