« On ne retrouvera l’esprit Colette nulle part ailleurs »

En 20 ans Colette est devenu une institution, synonyme du cool, du hype et de la mode parisienne. Sa fermeture ce mercredi 20 décembre va laisser un immense vide dans le cœur des adeptes de l’enseigne.

« Toutes les bonnes choses ont une fin. Après vingt années exceptionnelles, colette devrait définitivement fermer ses portes le 20 décembre prochain », avait révélé le magasin, en juillet dernier, dans un post Instagram. « Colette Roussaux (la fondatrice, Ndlr) arrive à l’âge où il est temps de prendre son temps ; or, colette ne peut exister sans Colette ».

Ouvert le 20 mars 1997, l’enseigne installée au 213, rue Saint-Honoré, est devenue au fil des années l’un des concepts stores les plus célèbres du monde. Où se mêlaient adeptes, visiteurs anonymes et stars de la musique et de la mode à l’instar du couturier Karl Largefeld, de la papesse de la mode Anna Wintour, du couple Kim Kardashian-Kanye West ou encore le rappeur Travis Scott.

Pendant 20 ans, les clients ont pu découvrir de nouvelles créations, des collections exclusives et éphémères renouvelées toutes les semaines mais aussi des gadgets en tous genres.

Pour prendre la relève de cette emblématique enseigne : Saint-Laurent, qui ouvrira sa sixième boutique dans la capitale. La maison de haute couture a non seulement racheté les murs, mais a également décidé de garder les 120 employés, qui seront réembauchés.

 

Lou-Anna Rossi et Juliette Thévenot

Écrit par IEJ3A