Oberthur reporte son entrée en bourse

Après Deezer mardi dernier, c’est aujourd’hui au tour d’Oberthur de reporter son entrée en Bourse. Le géant français de la sécurité devait être à l’origine de l’une des opérations boursières les plus attendues de l’année.  

C’est par un communiqué publié ce mercredi matin que le directeur général du groupe Oberthur, Didier Lamouche a déclaré vouloir reporter l’entrée en bourse de sa firme. D’après lui, « les conditions actuelles des marchés financiers » ne sont pas favorables à une IPO (Introduction en bourse).

Le spécialiste des équipements de sécurité semble ne pas vouloir vivre la même expérience que Showroomprivé. Entrée en bourse vendredi dernier, la société a connu une première journée de cotation difficile. L’action cotée à 19,50 euros lors de l’introduction le matin termine la séance boursière à 18,25 euros.
Deezer a eu du flair, la direction d’Oberthur décide donc de faire de même et d’éviter de prendre des risques.

Pour rappel, la société de Didier Lamouche avait quitté la Bourse de Paris en 2008. L’opération très attendue était prévue depuis le 19 octobre dernier, date à laquelle Oberthur avait soumis son document de base (dossier qui réunit toutes les informations nécessaires pour permettre l’entrée en Bourse d’une entreprise) à l’Autorité des Marchés Financiers (AMF).

Patienter et attendre une période plus propice à une réintroduction n’est donc pas un problème pour Oberthur Technologies qui reste le numéro deux mondial de la production de puces pour cartes de paiement et cartes SIM.

 

 

 

 

 

Florian Sourieau

Écrit par florian.sourieau