Obama et Narendra Modi signent un accord sur le nucléaire

En visite depuis dimanche soir à New Delhi, Barack Obama désire relancer la question du nucléaire en établissant un pacte crucial avec le premier ministre indien.

Au tour d’Obama maintenant, d’explorer les avantages d’un tel partenariat à Narenda Modi. Le pays compte aujourd’hui 17 réacteurs nucléaires, contre 104 centrales aux Etats-Unis. Six ans après l’accord bilatéral, donc, les deux hommes d’affaires veulent une « la viabilité commerciale » comme l’a indiqué le premier ministre indien, lors de l’entretien au palais présidentiel. Un accord par lequel les allées et venues des matières nucléaires seront surveillées et qui pourra rassurer ceux qui s’inquiètent des compensations en cas d’accident avec un « pôle d’assureurs ». 
Il multipliera aussi les échanges par cinq, à 100 milliards d’euros par an.

Cet accord avait été signé en 2008, par la secrétaire américaine Condoleezza Rice et Pranab Mukherejee, mais n’avait pu aboutir, en raison d’une loi ralentissant la construction de centrales nucléaires. Cependant,  l’Inde n’a pas pour autant oublié ses partenaires stratégiques. La France et la Russie, notamment,  avec qui elle a signé en 2008. La Russie avec qui elle a des liens étroits et qui avait équipé l’Etat du Tamil Nadu d’une centrale nucléaire.

 

Valentine Puaux

Écrit par valagathe