Obama apporte un soutien inattendu à Syriza
© Afrik53.com

Barack Obama soutient Syriza et son chef Alexis Tsipras ©afrik53.com

Une semaine après l’élection de Syriza aux législatives en Grèce, Barack Obama a soutenu publiquement le parti d’extrême-gauche dans une interview diffusée dimanche sur la chaîne CNN.

Difficile de savoir si le soutien apporté par Barack Obama est stratégique ou s’il s’agit d’une prise de conscience des limites de l’actuelle politique d’austérité européenne. Toujours est-il que cette décision a de quoi surprendre.

Dans une interview accordée à CNN dimanche, le président des Etats-Unis a expliqué qu’on ne pouvait «continuer à pressurer des pays qui sont en pleine dépression». Avec cette référence évidente à la Grèce, il a aussi rappelé que «le niveau de vie des gens a chuté de 25%» et «qu’à la longue, le système politique ne pouvait le supporter».

Pour régler le problème de la dette, Obama a estimé que l’élection d’Alexis Tsipras au poste de Premier ministre était la bonne solution tout en prônant un recours obligatoire à la croissance pour sortir l’Europe de la crise : «Quand vous avez une économie qui est en chute libre, il faut qu’il y ait une stratégie de croissance, et pas seulement des efforts pour pressurer de plus en plus une population qui souffre de plus en plus».

Reste à savoir s’il fera de même pour Podemos, le parti anti-libéral espagnol allié à Syriza, à quelques mois des élections générales en Espagne.

Antoine Gibert

Écrit par phantoine