Ukraine : Accord de cessez-le-feu

Les dirigeants français, allemand, ukrainien et russe ont passé toute la nuit de mercredi à jeudi dans un palais de Minsk. Ils ont tenté de mettre au point un plan de paix pour l’est de l’Ukraine, en proie à une violence continue.

Une nuit blanche pour la diplomatie. Après seize heures de discussions qui viennent de s’achever, François Hollande, Angela Merkel, Petro Porochenko et Valdimir Poutine viennent de signer un accord de cessez-le-feu pour l’est de l’Ukraine. Cet accord entrera en vigueur le 15 février. Les dirigeants avaient l’espoir qu’un accord soit signé prochainement. Mais cette note optimiste avait été assombrie par les propos du président ukrainien, qui assurait, vers 8h ce matin, qu’il n’y avait «malheureusement pas encore de bonnes nouvelles ». Il avait ajouté que «des conditions» posées par les Russes étaient «inacceptables». La situation était tendue et très difficile malgré une nuit de négociations à bâtons rompus sur le document qui visait à mettre fin à dix mois de guerre qui ont fait plus de 5.300 morts dans cette ex-république soviétique.

La bonne nouvelle a été annoncée à 10h. Une vague d’espoir pour les Ukrainiens, principales victimes de ce conflit.

Marie Graftieaux  

Écrit par axellemarie