Nouvelle mise en examen pour la mère de Fiona ?

Cécile Bourgeon est soupçonnée d’être impliquée dans la mort de sa fille Fiona en mai 2013. Elle est actuellement entendue par un juge d’instruction à Clermont-Ferrand. Elle pourrait être mise en examen pour des faits commis « en réunion ».

 

Une circonstance aggravante en plus

Les poursuites à l’encontre de la mère pourraient s’alourdir. Son infraction était passible de 30 ans de réclusion criminelle. Mais le parquet demande que cette mise en examen porte sur des faits commis par les deux suspects ensemble. Son compagnon doit être entendu cette après-midi par le magistrat. Après la disparition de Fiona, la jeune femme et son ex-compagnon Berkane Maklouf avaient été mis en examen pour « violences volontaires sur mineur de 15 ans par ascendant ayant entraîné la mort sans l’intention de la donner ». Depuis octobre 2013, la mère de la fillette est incarcérée à la maison d’arrêt de Lyon-Corbas.

 

Une accusation mutuelle

L’enquête n’a toujours pas abouti. Depuis le début de l’affaire, les deux suspects s’accusent. Cécile Bourgeon a accusé son ex-compagnon de coups sur la fillette. Il a toujours nié ces accusations.

Le 11 mai 2013, la mère de Fiona aurait donné un coup de pied aux fesses et deux gifles à sa fille selon Berkane Maklouf. Elle nie aussi toute violence sur son enfant.

 

À ce jour, le corps de Fiona n’a toujours pas été retrouvé.

 

Sandrine Baccaro

Écrit par hibatandrine