Nouvelle défection d’un soldat coréen vers le sud

Un militaire nord-coréen avait déjà fait défection le 13 novembre 2017. (crédit photo : capture d’écran youtube)

Un soldat nord-coréen a fait défection jeudi vers la Corée du Sud en traversant la zone démilitarisée (DMZ) qui divise la péninsule, a annoncé le ministère sud-coréen de la Défense.

C’est la deuxième fois qu’un homme de l’armée nord coréenne franchi la frontière pour rejoindre la Corée du sud. Le 13 novembre dernier la fuite spectaculaire d’un autre millitaire près du village frontalier de Panmunjom, où les forces armées des deux Corées se font face, avait défrayé la chronique.

l’agence de presse sud-coréenne Yonhap reporte cette fois ci que l’homme, un militaire «d’un grade peu élevé» est passé pour entrer en Corée du Sud par la partie centrale de la DMZ. Le ministère a également rapporté que le soldat est apparu jeudi matin à un poste de garde dans «un épais brouillard» en citant l’état-major des forces armées de Corée du Sud. L’agence a également précisé qu’aucun coup de feu n’a été tiré et aucun mouvement inhabituel de troupes nord-coréennes n’a été détecté contrairement à la précédente défection.

le transfuge du 13 novembre avait, quant a lui, «roulé à vive allure à bord d’une jeep» sur une route proche de Panmumjom.
Le soldat était sorti du véhicule sous les balles et les coups de feu de soldats nord-coreens en courant vers la frontière sud coréenne. Touché par au moins quatre balles, le fugitif avait été secouru par deux soldats sud-coréens qui avaient rampé jusqu’à lui et l’avaient mis en sécurité.

 

Marie Bloeme

Edité par Maël Chaumier

Iconographie Hippolyte Corneille

Écrit par IEJ3B

Laisser un commentaire