Dimanche, le maire de la ville, Bill de Blasio annonçait l’arrivée imminente d’une tempête qui, selon lui, risque d’être « la plus importante de l’histoire de la ville ». Il a ainsi invité les New-Yorkais à rester chez eux dans la mesure du possible et leur a recommandé de ne pas utiliser leur véhicule.

« Juno », c’est le nom qui a été donné à cette nouvelle tempête, d’ores et déjà considérée comme historique. Entre vents violents qui pourraient s’élever jusqu’à 100km/h et fortes neiges, elle devrait toucher la ville ainsi que le nord est des Etats-Unis aujourd’hui et demain. Un avis de blizzard a été émis par la météo nationale, de New York à Boston. Entre 60 et 90 centimètres de neige sont attendus et plus de 50 millions de personnes pourraient être touché par cette tempête.

Une vague de panique et d’inquiétude s’est épris des habitants qui se sont rués, dimanche soir dans les supermarchés afin de faire des provisions. Les files d’attente s’étendant parfois jusque sur le trottoir, devant les magasins. Les transports en commun risques d’être paralysés, les écoles fermées et plusieurs compagnies aériennes ont proposé aux voyageurs de changer leur vol gratuitement.

Camille Dufour

Écrit par camalexia