NBA : quand le banc fait le show

Les Américains ne sont jamais les derniers quand il s’agit de faire le show. La NBA, la ligue de basket aux États-Unis, ne déroge évidemment pas à la règle. Jusqu’à pousser les réactions à l’exagération. 

Ils dansent, ils sautent de joie, ils crient, ils font des choses étranges, ils se tapent dans les mains d’une façon improbable, bref ils sont heureux et ils le montrent. Du 27 octobre au 13 avril se déroule la saison de NBA aux États-Unis (et ensuite les play-offs à partir du 16 avril) et les joueurs ne manquent pas de se lâcher.

Dans la NBA, il y a quelques règles (non écrites) que toutes les équipes font. Quand un joueur tombe, il y a très souvent deux coéquipiers pour le relever, quand un joueur marque (ou manque) un lancé franc, les quatre autres basketteurs sur le parquet lui tapent dans la main. Et quand un joueur claque un énorme dunk (smash) ou un buzzer beater (panier au buzzer) le banc devient fou et saute dans tous les sens.

Une compilation de réactions :

Tout cela faisant maintenant presque partie d’une tradition, les réactions et les « check » (quand les joueurs se tapent dans la main) entrent eux aussi dans le folklore de la NBA.  Les Américains raffolent de ces réactions et elles tournent en boucle sur les réseaux sociaux et les émissions télé. Peut-être surjouées, mais géniales, elles font quoi qu’il en soit très souvent le buzz.

Écrit par maximebrice