NBA: All Star Games, l’Ouest s’impose et Bryant s’en va

Le All Star Games de cette nuit s’est clôturé par une victoire de la conférence Ouest avec un nombre de points records (196-173). Un titre de MVP pour Russel WestBrook et un « goodbye » pour  Kobe Bryant ont clôturés cette soirée de fête.

Pour le dernier All Star Games de Kobe Bryant, ce match était loin d’être des plus serrés. Dans un match sans suspens, les joueurs de la conférence Ouest se sont facilement imposés contre l’Est 196 points contre 173.
Si l’habituel mouvementé dernier quart d’heure du All Star Game était attendu, l’Ouest plus adroit à trois points grâce par Russel WestBrook (6 sur 12) ou James Harden (7 sur 12) n’a laissé aucun chance à l’Est dans ce match.
Avec un nouveau record de 369 points dans ce All-Star Game, il désintègre celui établi l’année dernière (321 points à l’occasion d’une victoire 163-158 de l’Ouest). L’Ouest a également établi un record de points sur un quart-temps : 54 dans le deuxième.

La seule vraie intrigue de ce match était de savoir qui allait obtenir le titre de MVP. Et c’est Russel Westbrook (31 points, 8 rebonds, 5 passes) qui l’obtient et devient ainsi le premier joueur depuis 1959 à obtenir le titre de MVP du All Star Game deux années de suite.

La dernière de Bryant

Il était le centre de toutes les attentions avant le match et a eu droit à une entrée en dernier sur le parquet sous les applaudissements du public. Un discours de Michaël Jordan et une vidéo sur les écrans géants pour fêter comme il se doit son dernier All Star Games. Simple dans son match, il s’est offert quelques actions sympathiques avant d’être sorti à 1’06 de la fin par son entraîneur pour avoir l’ovation qu’il mérite.

http://video.lequipe.fr/video/basket/basket-nba-l-hommage-rendu-a-kobe-bryant/x3s5rgcLa dernière de Bryant

Sous les « Kobe, Kobe, Kobe » de la foule, Bryant n’a pas hésiter à faire une accolade à tous les joueurs présents sur le terrain avant de quitter le parquet. 

Il termine ce match avec 10 points (à 4 sur 11), 6 rebonds et 7 passes décisives.

Maxime Girot

Écrit par Maxime Girot