Nasri se confie
©wikipédia Nasri règle ses compte avec Deschamps

©wikipédia Nasri règle ses compte avec Deschamps

Samir Nasri, l’ex-joueur de l’équipe de France parle à l’équipe 21 dans une longue interview. Il égratigne notamment le sélectionneur de l’équipe de France Didier Deschamps et le président de la Fédération Française de Football, Noël Le Graët.

 

 

A chaque fois qu’il parle, on le sait. Samir Nasri n’accorde pas beaucoup d’interview. Mais il a fait une exception pour l’équipe 21. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il est offensif. L’interview porte surtout sur l’équipe de France. L’actuel joueur de Manchester City a prit sa retraite internationale peu après l’annonce de la liste de Didier Deschamps pour la coupe du monde 2014 dont il ne faisait pas parti. Ce qui était « son rêve de gosse » s’est transformé en cauchemar.

Mais ce que Nasri reproche au sélectionneur et à Le Graët, c’est surtout de ne pas avoir eu de conversation avec eux.

« Tu fais ton choix, ok, je l’accepte, mais tu peux au moins donner une explication. » « Si Deschamps était devant moi, je dirais que c’est un hypocrite. » 

A lire aussi : Nasri : « Deschamps un hypocrite »

 

Le deuxième sportif le moins aimé de France, se dit aussi déçu de ses prestations en équipe de France qu’il « n’explique pas ». Il ajoute qu’il ne compte pas revenir en équipe de France, car « il ne prend plus de plaisir ». Mais il laisse planer un doute  « Rendez-vous dans 10 ans. ». Or dans 10 ans, le Citizens aura… 37 ans.

Nasri finit par admettre, avec le sourire qu’il est parfois « un petit con ». Une phrase qui résume bien ce que pense de lui beaucoup de français…

 

Brice Gonzales

Écrit par maximebrice