Nantes (L1) -Lyon (L1) : un duel de ligue 1 pour des objectifs différents

En cas de défaite, ce soir dans son stade, l’équipe de Michel Der Zakarian pourrait vivre une fin de saison compliquée.

Englué dans le ventre mou d’un championnat de France qu’ils avaient pourtant idéalement commencé, les nantais rêvent d’un parcours en Coupe de France pour espérer un peu de plaisir dans une deuxième partie de saison qui s’annonce longue et difficile.

Déjà éliminé en Coupe de la Ligue (0-2, le 14 janvier), la reprise du championnat de France s’est avérée délicate pour des Nantais en perte de vitesse, grappillant un point au bout de l’ennui contre le FC Metz (0-0) avant de s’incliner à Monaco (0-1) samedi dernier. Deux contres performances qui privent surement les canaries d’ambitions plus élevées en championnat. La coupe de France sera surement le chemin le moins sinueux qui pourrait permettre aux Nantais d’entrevoir la lumière des soirées européennes.

Lyon est dans une dynamique différente. Leaders inattendus du championnat de France, les Lyonnais privilégient, peut être inconsciemment, la réception du FC Metz, samedi.

Hubert Fournier, le coach rhodanien, explique dans l’Equipe les risques pour son groupe de prendre le match de coupe à la légère « C’est un match qui doit contribuer à garder notre dynamique, c’est le meilleur moyen de continuer à progresser ». Même si Fournier promet qu’il n’y aura pas de changements radicaux ce soir à La Beaujoire en vue de la rencontre face à Metz samedi, les habituels remplaçants lyonnais pourraient trouver du temps de jeu sans pour autant que cela ne déstabilise un groupe à l’appétit grandissant.

Écrit par Emmanuel Trumer