Najat Vallaud Belkacem : Polémique au sein de l’Assemblée Nationale

 

Gros débat ce mardi au sein de l’Assemblée National entre un député des Républicains et Najat Vallaud-Belkacem. Après le passage de la ministre de l’éducation nationale dans l’émission “Supplément”, l’heure est aux explications.

 

Yves Nicolin, député des Républicains, a reproché à Najat Vallaud-Belkacem ce mardi, à l’Assemblée Nationale de s’être “dégonflée” et de ne pas avoir condamné ouvertement les propos d’Idriss Sihamedi le fondateur de l’association Baraka City. La ministre de l’éducation s’est défendue : “Ma règle est simple : on ne débat pas contre les ennemis de la République, on les combat. Et mon combat est total”

Un ennemi de la République, voilà ce qu’est devenu en deux jours, Idriss Sihamedi. Invité sur le plateau de Supplément, dimanche dernier, le fondateur de l’association s’est vu poser une question par le présentateur, Ali Badou : “Etes-vous contre l’Etat Islamique ?”

Question à laquelle Idriss Sihamedi a répondu “S’ils tuent des gens dans des cages, je ne vais pas vous dire oui. S’ils tirent sur des femmes enceintes, je ne vais pas vous dire “non, je ne condamne pas. Donc je pense que oui, mais je suis gêné de la question. Ce n’est pas équitable…” Il se voit coupé par Ali Badou qui réplique “On est un peu gênés de la réponse, pour tout vous dire.”, avant de se tourner vers Najat Vallaud-Belkacem, pour lui demander son avis. 

“Je crois que c’est une association qui porte une façon de voir les choses qui n’est pas la mienne, à laquelle je ne souscris pas, et qui me met aussi mal à l’aise honnêtement, donc je ne rajouterai rien”. Voici les propos qui ont coûté à la ministre de l’éducation les foudres d’Yves Nicolin : “Vous n’avez pas été à la hauteur”; “Nous avons vu une ministre de la République passive”

 

Esther Bassingha

Écrit par Esther Bassingha