Mort de Toto Riina, ancien parrain de la mafia sicilienne

Toto Riina, l’un des parrains les plus redoutés de la mafia sicilienne est mort, vendredi 17 novembre. Âgé de 87 ans, il était emprisonné depuis 1993.

« La Belva » (« le fauve ») comme on le surnommait est décédé ce vendredi d’un cancer, selon plusieurs médias italiens. L’ancien chef suprême de la Cosa Nostra purgeait 26 peines de détentions à vie. Dans le coma depuis ces derniers jours, Toto Riina avait reçu la visite de sa famille à titre exceptionnel malgré un régime d’incarcération très stricte, pour un dernier adieu.

Un parcours sanglant

 Toto Riina rejoint pour la première fois la mafia à 18 ans. Après avoir purgé une première peine de prison de 12 ans pour meurtre, il devient en 1956 un des soldats du parrain Luciano Liggio, avant de prendre sa place en 1974 après avoir gravi les échelons. Sous sa direction, le groupe mafieux devient plus riche mais surtout plus violent que jamais. C’est d’ailleurs Toto Riina qui est à l’origine de la guerre sanglante des mafias au début des années 1980.

Le jeu du chat et de la souris avec la police

Mais Toto Riina c’est aussi un fugitif hors-pair. Ayant fait l’objet d’un mandat d’arrêt en 1969, il a vécu dans la clandestinité durant près d’un quart de siècle. Une vie dans l’ombre qui prendra fin en janvier 1993, lors de son arrestation, rendue possible grâce aux nombreux témoignages de sa cruauté. Un emprisonnement qui se traduit par une peine de prison soumise au régime carcéral « dur », uniquement réservé aux mafieux. Le « parrain des parrains » ne pourra recevoir d’autres visites que celles de son avocat jusqu’à ces derniers jours.

 

Antoine Fernandez

Écrit par IEJ3A

Laisser un commentaire