Melbourne : la piste terroriste écartée

Attaque à la voiture belier à Melbourne/ capture d’écran Youtube

L’attaque bélier à Melbourne reste un mystère pour le gouvernement et les forces de l’ordre. Le geste du conducteur reste inexpliqué mais la piste terroriste est d’après le gouvernement « écartée« .

Hier, un Australien d’origine Afghane fonçait délibérement avec sa voiture dans une foule de piétons. L’attaque a eu lieu dans un quartier du centre de Melbourne, plutôt fréquenté, surtout en cette période de fêtes.

La police australienne ne parvient pas à comprendre et expliquer le motif de l’attaque. L’automobiliste qui invoquait les mauvais «traitements à l’égard des musulmans» ne semble pas, d’après le gouvernement, présenter les caractéristiques d’un potentiel terroriste.

L’enquête avance, la vie reprend

Le Premier Ministre Malcolm Turnbull a exhorté les habitants de la deuxième ville australienne à reprendre le cours normal de leur vie. Après l’incident «isolé» survenu hier dans la matinée, le geste du conducteur reste incompréhensible pour les enquêteurs.

M.Turnbull aurait annoncé lors d’une conférence de presse à Sydney «Je souligne, à ce stade, car les investigations se poursuivent (…) qu’il n’y a aucun lien connu avec des sujets politiques ou avec des groupe extrémistes».

Aucun lien n’aurait donc été établi entre un groupuscule terroriste et le conducteur. Les forces de l’ordres restent cependant prudentes et n’écartes aucune autre piste pour la poursuite de l’enquête.

Wassila Khiar

Edité par Alexis Goudlijian

Illustré par Marie Bloeme

Écrit par IEJ3B