Mbappé : itinéraire d’un gamin précoce

Kylian Mbappé lors d’un match avec l’équipe de France (Crédit: Biser Todorov)

Jamais un footballeur de cet âge n’avait semblé aussi serein balle au pied. À tout juste dix-neuf ans (né le 20 décembre 1998), Kylian Mbappé ne cesse de sauter les étapes de son ascension fulgurante. De Bondy au Parc des Princes en passant par la Principauté de Monaco, retour sur les moments clés de sa jeune carrière.

 2 décembre 2015 : ses premières minutes en tant que professionnel 

Deux semaines et demi avant ses dix-sept ans, Kylian Mbappé fait ses grands débuts en Ligue 1. Avec le numéro 33 derrière le dos et pas encore son nom inscrit, le jeune monégasque remplace ce jour-là Fabio Coentrao à la 88ème minute d’un Monaco-Caen, comptant pour la 16ème journée de championnat. Il devient alors le plus jeune professionnel à porter le maillot de l’AS Monaco en ligue 1, battant le précédent record, qui appartenait à Thierry Henry. Une légende du football français à qui il est régulièrement comparé.

20 février 2016 : deux mois et quelques jours plus tard, il fête son premier but 

Le record de précocité en Ligue 1 n’est pas la seule distinction que le jeune Bondynois a piquée à Thierry Henry. À dix-sept ans et soixante-deux jours, Kylian Mbappé devient le plus jeune buteur monégasque de l’histoire en marquant contre Troyes (3-1) et efface des tablettes le précédent record de Thierry Henry.

6 mars 2016 : 1er contrat professionnel avec l’AS Monaco 

Convoité par de nombreux clubs européens comme le prestigieux Real Madrid, qui lui fera encore les yeux doux l’été suivant, l’attaquant préfère signer dans son club adoptif, l’AS Monaco. Premier club à l’avoir fait jouer dans le championnat professionnel français, le jeune Bondynois déclare à cette époque qu’il est «très heureux et très fier de signer» son premier contrat professionnel dans le club qui va ainsi pouvoir l’aider «à franchir de nouveaux paliers».

24 juillet 2016 : l’Euro avec les «petits» bleus

Dans la lignée de la Gambardella, le jeune prodige français transforme en or tout ce qu’il touche. Avec cinq buts lors des championnats d’Europe des moins de 19 ans, Mbappé contribue au succès de l’équipe de France dans la compétition. Avec comme bouquet final, une victoire nette et sans bavure en finale face à l’Italie (4-0).

21 février 2017 : 1er but en Ligue des Champions

À peine, après avoir poussé son coéquipier Valère Germain sur le banc de touche, Kylian Mbappé va se faire un nom dans toute l’Europe le soir du 21 février 2017. Mené 1-0 sur la pelouse de Manchester City, Monaco va égaliser par l’intermédiaire de son « goleador » Radamel Falcao, puis prendre l’avantage grâce à Mbappé à la 40ème minute. Il devient le deuxième Français le plus jeune à marquer en Ligue des Champions, juste derrière Karim Benzema. L’AS Monaco s’inclinera sur le score de 5-3, mais prendra l’avantage au retour et se qualifiera pour les quarts de finale.

25 mars 2017 : 1ère sélection en équipe de France

Si Kylian Mbappé fait tout plus vite que les autres, il ne le doit qu’à son talent. Seulement trois mois dans la peau d’un titulaire à Monaco lui ont suffi pour rejoindre l’Equipe de France. Dans un match comptant pour la qualification au Mondial 2018, Didier Deschamps choisit la 78ème minute pour remplacer Dimitri Payet par Kylian Mbappé.

17 mai 2017 : champion de France avec Monaco  

Après une saison exceptionnelle couronnée d’une demi-finale en Ligue des Champions, l’AS Monaco s’impose 2-0 face à Saint-Étienne et décroche le titre de champion de France de Ligue 1, au nez et à la barbe du Paris Saint-Germain.

15 buts et 8 passes décisives au total pour l’attaquant monégasque.

31 août 2017 : enfin sous les couleurs parisiennes

Enfant de la banlieue parisienne, Kylian Mbappé n’a jamais caché son attachement au club parisien. Mais alors que le Real Madrid lui fait des appels de phares depuis des mois, le jeune attaquant va finalement céder aux sirènes parisiennes et rejoindre le club de la capitale pour un prêt d’un an avec option d’achat à hauteur de 150 millions d’euros. Une astuce du club parisien pour rester dans les cordes du fair-play financier.

Jules Montané

Écrit par IEJ3B