Maurice White : let’s groove !

Le chanteur, musicien et compositeur du groupe Earth, Wind and Fire est décédé cette nuit à l’âge de 74 ans dans sa maison de Los Angeles. C’est son frère, Verdine White, lui aussi membre du groupe Earth, Wind and Fire qui l’a annoncé sur Facebook.

 

September, Shining Star, After the love has gone ou encore Boogie Wonderland font partie des tubes les plus connus du groupe fondé par Maurice White en 1969. La formation a vendu plus de 100 millions d’albums dans le monde. Earth, Wind and Fire remporta 7 Grammys Awards sur 21 nominations.  Ils sont d’ailleurs nominés pour recevoir un 8ème Grammys pour l’ensemble de leur carrière le 15 février prochain. En 1979, Earth, Wind and Fire a été la première formation de personnes de couleurs à se produire à guichets fermés au Radison Square Garden de New York.

« Il y a beaucoup de choses qui ne vont pas sur cette planète, famine, pauvreté, pensées négatives, racisme, et beaucoup de bizarreries (…) donc quelqu’un doit dire quelque chose pour essayer d’équilibrer si c’est possible », avait-il déclaré au Chicago Tribune en 1985.

Mais dans les années 80, Maurice White apprend qu’il est atteint de la maladie de Parkinson. Il arrêtera les tournées en 1994. Le président des Etats-Unis, Barack Obama, l’avait invité à se produire après son entrée à la Maison Blanche en 2009. La ministre de la justice américaine, Loretta Lynch, a réagit sur son compte twitter à la mort de l’artiste.

 

Chloé Buron

Écrit par Chloe Buron