Après Benoît Hamon mercredi, c’est Martine Aubry qui a publié, hier, sa contribution générale en vue du congrès du Parti socialiste qui aura lieu début juin à Poitiers.

Martine Aubry

L’ancienne première secrétaire du Parti socialiste prône « un choc d’égalité »

Dans un texte intitulé « Pour réussir », Martine Aubry appelle à « bâtir une nouvelle social-démocratie » en créant notamment un « choc d’égalité dans le pays », « plus de social », et « une grande réforme fiscale ».

Reconstruire une majorité

Déplorant que la majorité se soit appauvrie, l’ex-première secrétaire du PS appelle à faire revenir les écologistes au sein du gouvernement. Elle souhaite d’ailleurs « la sortie progressive du nucléaire sur la longue durée ».

Réformer les institutions

La maire de Lille propose le « recours à un référendum en juin 2016 » concernant la réforme constitutionnelle. Cette réforme porterait sur « le droit de vote des étrangers mais aussi le service civique ».

Martine Aubry appelle aussi à « rendre obligatoire le fait d’aller voter » dans certains cas.

Lutter contre les inégalités

L’ancienne première secrétaire du Parti socialiste prône « un choc d’égalité ». Il faut aller, selon elle, « au bout de la refondation de l’école ». Et il faut aussi « repenser l’aménagement de nos quartiers et de nos banlieues », en réduisant « les inégalités de revenus ».

Pour finir, la maire de Lille demande la mise en action de « la grande réforme fiscale promise ».

Audrey Boutry

 

 

Écrit par nouhadaudrey