À trois jours des élections départementales et alors que le PS est en campagne, Martine Aubry a souhaité afficher son unité avec le premier ministre.

Manuel Valls tiendra un meeting PS à Carvin (Pas-de-Calais) ce soir, à l’occasion des départementales. Martine Aubry, elle, en animera un à Denain (Nord). Pour justifier la séparation de ces évènements, la maire de Lille parle de « bon sens » pour « répartir les forces » au mieux. « Ne vous en déplaise, c’est ce que nous avons convenu tous les deux  il y a déjà trois semaines. On a toujours été ensemble, donc il n’y a pas de problème, on est dans le même parti, on se bat pour la même chose », assène-t-elle à propos des meetings séparés.

Pour certains, il s’agit d’une nouvelle preuve de l’animosité entre les deux individus, qui, pour beaucoup de spécialistes, ne s’apprécieraient pas beaucoup. Politiquement, ils ont été en désaccord ces derniers mois. Martine Aubry s’était notamment prononcer contre l’extension du travail le dimanche, prévue par la loi Macron. Elle avait aussi affiché son désaccord face à la nouvelle carte de la réforme territoriale. L’ex-première secrétaire du PS l’assure pourtant, elle n’a « aucun problème avec Manuel Valls ». Une déclaration qui doit montrer aux électeurs que le PS peut être uni.

Écrit par mahurafawaz