Marine Le Pen promet l’enfer

Invité de Jean-Jacques Bourdin, sur BFM TV et RMC, Marine Le Pen a promis de « pourrir la vie du gouvernement » si elle était élue à la tête de la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie. A quelques jours du second tour des régionales, la présidente du Front National durcit le ton. 

La candidate du Front National dans la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie s’engage à ne pas « laisser une minute de tranquillité » au gouvernement si elle était élue.

« Et la première chose que je ferai, ce sera de porter plainte contre l’Etat, au nom de la région. »

Avec cette attaque la Présidente du Front National vise directement la maire de Calais, Natacha Bouchard en affirmant :

« Madame Bouchard délivre des laissez-passer. Je crois que l’on n’a pas vu ça depuis la guerre. Des laissez-passer pour les riverains, pour rentrer chez eux. Voilà dans quelle situation ils ont mis notre pays. »

Cette dernière a décidé de porter-plainte pour diffamation contre Marine Le Pen pour ces propos.

Arrivé en tête des élections dimanche dernier avec un peu plus de 40% des voix, elle devance de près de 16 points son adversaire Xavier Bertrand et de 22 Pierre de Saintignon (PS). Le Parti Socialiste a donc décidé de ne pas maintenir son candidat.

Les derniers sondages, à seulement trois jours du second tour, donnent l’ancien ministre du Travail Xavier Bertrand vainqueur d’une courte tête.

Selon l’enquête TNS Sofres OnePoint le candidat Les Républicains arriverait en tête avec 53% des suffrages. La Présidente FN est crédité de 47% des intentions de vote. Le débat d’entre-deux tours organisé sur RTL et LCI, mercredi soir, n’a pas permis de les départager. Les urnes seront donc seul juge ce dimanche.

A lire également : Marine Le Pen serait largement battue 

Antoine Guimbert

Écrit par Antoineguimbert