Marine le Pen et Des paroles et des actes : je t’aime, moi non plus
Marine le Pen lors des élections présidentielles en 2012

Marine le Pen lors d’un meeting en 2012 (Flickr, Abd allah Foteih)

La présidente du Front national a annulé à la dernière minute, jeudi 22 octobre, sa participation à l’émission Des paroles et des actes. Un refus du débat sur France 2 qui devient une habitude.

A peine trois heures avant le direct, Marine Le Pen s’est décommandée du programme Des paroles et des actes. Le débat organisé par le présentateur du 20h David Pujadas devait opposer la présidente du FN à Pierre de Saintignon (PS) – qu’elle affrontera en décembre prochain lors des élections régionales en Nord – Pas-de-Calais – Picardie – ainsi que Jean-Christophe Lagarde (UDI).

En 2014 déjà, le débat entre le président du Parlement Européen Martin Schultz et Marine Le Pen avait dû être annulé. Celle-ci n’avait « pas souhaité débattre avec [lui] ». En 2012 également, c’est face à Jean-Luc Mélenchon, président du Front de gauche, qu’elle s’était dérobée. A chaque fois, il s’agissait de participer à la même émission Des paroles et des actes.

De son côté David Pujadas, qui devait animer le débat, s’est exprimé jeudi soir sur Europe 1 : « Nous sommes obligés d’annuler faute de combattant, ou plutôt faute de combattante. » Avant d’ajouter : « Elle a changé d’avis à la mi-journée, après avoir donné son accord […] elle a dit oui, puis elle a dit non. »

Jean-Christophe Lagarde et Stephane le Foll – convié lui aussi au débat – ont également regretté sur Twitter l’absence de dialogue de la part de Marine Le Pen:

 

Maxime Guyot

Écrit par marmax