Manuel Valls : le pro des médias

Le nouveau feuilleton qui nourrit la presse depuis une semaine : la candidature de Manuel Valls. Présent sur toutes les chaînes, l’ancien premier Ministre est la nouvelle coqueluche des médias.

Lundi 5 décembre à 6h30, l’AFP annonce que Manuel Valls s’exprimera dans son fief d’Évry le soir-même. Sans expliquer le sujet de cette annonce, tout le monde sait qu’à Evry, celui-ci ne peut faire qu’une annonce solennelle. Après le retrait de François Hollande, la voie pour 2017 était ouverte pour Manuel Valls. Le soir-même, une foule de journalistes, tous médias confondus, est réunie au meeting de l’ancien Premier ministre. Les chaînes d’information en continu basculent en édition spéciale : un journaliste pour tenir un duplex, un second pour interviewer les sympathisants et des reporters d’images dispersés dans toute la salle pour récupérer les meilleures séquences. A 18h35, la déclaration est diffusée en direct à la radio et à la télévision avec cette fameuse phrase : « Je suis candidat à la présidence de la République ».

Manuel Valls sait jouer avec les médias, ses informations sont distillées au compte-goutte, il verrouille tout ; un savoir-faire qu’il pratique depuis 30 ans. En 1997, c’est déjà lui qui gérait les relations entre la presse et le Premier ministre de l’époque Lionel Jospin.

Manuel Valls conseille Lionel Jospin avant le 20h de TF1 (INA)

Seulement, le jour de sa déclaration, sa communication lisse a pris un nouveau tournant. Un premier meeting dans le Doubs qui aura marqué Manuel Valls et fait le buzz sur internet. Dans la salle, le public n’est pas sélectionné et à la sortie une rencontre va entacher cette communication si parfaite :

Préparez-vous à le voir partout, l’ex premier ministre à la réputation de fonceur n’a que 43 jours pour se vendre, pour peut-être monter en grade et atteindre le poste suprême : la présidence…

 

#SONDAGE : La politique prend-elle le pas sur l’actualité ?

Si Manuel Valls est largement présent dans les médias, la presse papier, les radios, les sites web et les télévisions mettent en Une, depuis septembre, chaque déclaration des candidats à la présidentielle.

La question a été posée sur Twitter :

 

Bastien Berthod

Écrit par iejpedago