Manuel Valls en campagne à Davos

Le Forum Économique Mondial a ouvert ses portes hier soir à Davos, en Suisse. Il réunit les plus grands chefs d’états et de gouvernements pour discuter de la santé de l’économie mondiale. Manuel Valls et Emmanuel Macron, les deux grandes figures économiques du gouvernement se retrouvent là-bas ce jeudi.

David Cameron, le Premier ministre anglais, Alexis Tsipras, le Chef du gouvernement grec mais surtout Manuel Valls seront dans la petite ville suisse aujourd’hui, le jeudi 21 janvier 2015. En conflit avec Emmanuel Macron, le locataire de Matignon accompagne son ministre en Suisse pour réaffirmer la proximité de la gauche avec le monde de l’entreprise et pour vendre les start-ups françaises.

Valls en mission pour convaincre le monde entier

En campagne pour la France, le premier ministre devrait rappeler au FEM (Forum Économique Mondiale) que la situation en Europe demeure catastrophique. La crise des réfugiés, la menace terroriste permanente ou encore la possible sortie de la Grèce de l’Union Européenne seront au programme de la prise de parole de Manuel Valls.  Selon un de ses plus proches conseillers,  il demandera principalement à ce que l’Europe reste solidaire.

Les deux membres du gouvernement rencontreront plusieurs PDG de grands groupes tels que Coca Cola, Cisco ou encore Google, pour parler de leurs filières en France et de leur développement dans leur pays. Ils croiseront également la route du premier ministre turc, Ahmet Davutoglu et celle du nouveau président argentin Mauricio Macri, pour évoquer l’implantation de start-ups françaises dans leurs pays respectifs.

Mais Manuel Valls compte aussi sur ce déplacement à Davos pour redorer son image et montrer qu’il est la figure principale du gouvernement et pas Emmanuel Macron.

Alexandre Domingues 

Écrit par Alexandre Domingues