En vue du second tour de l’élection législative partielle dans le Doubs, le Premier ministre Manuel Valls et le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve se rendront sur place, courant de la semaine, pour soutenir le candidat PS.

Le second tour des élections législatives partielles de la 4è circonscription de Doubs est un casse tête politique. Il opposera Sophie Montel, candidate du FN (32,6%) et Frédéric Barbier, candidat au PS (28,85%). Le gouvernement et le PS ont appelé l’UMP au rassemblement républicain derrière Frédéric Barbier, candidat socialiste.

La question qui se pose alors est : qui l’UMP soutiendra-t-il ? Alors que le candidat UMP, Charles Demouge n’est arrivé qu’en troisième position au premier tour, les deux partis encore en lice cherchent son soutien.

Selon Manuel Valls, le candidat Frédéric Barbier serait « désormais le candidat de tous les républicains ». Le président du PS à l’Assemblée, Bruno le Roux a, quant à lui, appelé tous ses électeurs à se mobiliser derrière le candidat socialiste. Selon un communiqué, l’UMP déterminera sa position officielle mardi. Un ancien ministre UMP, Thierry Mariana a tweeté que l’UMP devait être « fidèle à sa ligne « ni front républicain, ni front national ».

Camille Dufour

Écrit par camalexia