Mais que devient Hillary Clinton ?

Deux semaines après sa défaite à l’élection présidentielle américaine, l’ex-candidate démocrate a disparu des écrans. Pourtant, il lui serait possible de contester les résultats du vote.

La déferlante Donald Trump du 8 novembre a surpris de nombreux spécialistes, journalistes et instituts de sondage, mais aussi et surtout sa rivale, pourtant très sure d’elle à la veille des résultats. Hillary Clinton, qui est apparue pâle et fatiguée le 16 novembre dernier pour revenir sur sa défaite, exhortant ses soutiens à « continuer le combat », reste depuis à l’écart de la politique américaine.

Pourtant, un dernier combat pourrait bien être mené par Hillary Clinton. Des scientifiques et informaticiens indépendants ont appelés l’ex-candidate à demander un recomptage des voix dans trois Etats clés rapporte le « New-York Magazine » : le Wisconsin, la Pennsylvanie et le Michigan.

Le nombre de votes total n »y serait pas conforme à la réalité, au vu des résultats du vote papier comparés au vote électronique. Dans le Wisconsin par exemple, avec 7% d’écart, la candidate aurait pu être lésée de 30.000 voix, remettant en question l’attribution des 10 grands électeurs de l’Etat.

Mais le Parti démocrate n’a pas l’intention de contester les résultats, préférant se concentrer sur la passation de pouvoir avec le Parti républicain. Hillary Clinton n’aura donc peut-être pas d’autres choix que de se taire.

Julien Harel

Écrit par Julien Harel