Quand Emmanuel Macron libéralise la gauche

Dans une interview au Parisien Magazine, le ministre de l’Economie Emmanuel Macron assume sans complexe son côté « libéral »

L’ancien banquier d’affaires continue d’alimenter la controverse au sein du PS. Il a déclaré au Parisien Magazine : « Ma gauche est une gauche qui donne des droits par la liberté. Ce n’est pas une gauche qui se ferme et se recroqueville. J’assume d’être libéral. » Avant d’ajouter : « Historiquement, le libéralisme est une valeur de gauche, de défense de l’égalité des droits. »

Ces déclarations s’opposent à la ligne directrice du Parti socialiste qui se veut proche du prolétariat, des salariés et des ouvriers. En effet, l’économie libérale est une valeur qui penche du côté d’une politique de droite en privilégiant les patrons et les investissements des entreprises.

Un changement de politique qui fait réagir les internautes.

La loi Macron, portée par le ministre de l’Economie, avait créé la discorde au sein du PS. Les députés frondeurs l’ayant rejeté lors du vote à l’Assemblée nationale étaient ceux qui avaient obligé Manuel Valls à passer la loi en force en ayant recours à l’article 49-3 de la Constitution.

Lyece Imchal

Écrit par imtel