Macron : Bilan des six premiers mois

Le 14 novembre prochain sonnera la fin du premier semestre du président de la République, Emmanuel Macron. L’occasion de dresser un bilan, après une campagne pleine de promesses.

«Bâtir une France nouvelle», tels étaient les mots d’Emmanuel Macron lors de sa campagne. Lors de ses premiers six mois, le jeune président a ouvert bon nombre de chantiers et fait voter plusieurs textes législatifs importants. Entrée en vigueur fin septembre, sa première grande réforme fut celle du Code du travail. Un vaste projet portant sur la fusion des instances représentatives du personnel, qui donne la priorité à la négociation en entreprise, et qui sécurise les licenciements, notamment via un barème aux prud’hommes.

Pour la finance, l’ancien candidat En Marche a fait voter plusieurs réformes majeures, dont certaines ont été politiquement sensibles comme la suppression de l’ISF et l’instauration d’une « flat tax » de 30 % sur les revenus du capital. Dans l’éducation, les effectifs des classes de CP ont étés limités à 12 élèves dans les zones dites « REP + » (éducation prioritaire renforcée). De plus, le premier cycle universitaire a été réformé, pour mettre fin au tirage au sort pour l’entrée dans les filières universitaires les plus demandées.

Sujet à de nombreuses polémiques, le dossier de la moralisation de la vie publique a lui aussi été attaqué, avec en autre l’interdiction faite aux parlementaires d’employer des membres de leur famille. Enfin, l’état d’urgence a été remplacé par la loi antiterroriste, facilitant les contrôles d’identité, les assignations individuelles et les perquisitions administratives.

Les chantiers en attente

Si quelques dossiers sont en cours comme la loi sur les entreprises, il reste encore du travail pour qu’Emmanuel Macron tienne ses engagements. En effet, on attend toujours le texte sur le droit à l’erreur qui devait être adopté en tout début de quinquennat. Quelques projets sont encore flous comme la réforme des retraites, la réduction du nombre de fonctionnaires, le Pass Culture ainsi que la prise en charge à 100 % des soins audio, des lunettes et des prothèses dentaires.

Maxence Vanhille

Écrit par IEJ3B

Laisser un commentaire