Lutter contre la discrimination en entreprise grâce aux « Class Action »

Discuté en commission au Sénat à partir de ce mercredi, le projet de loi Justice au XXIe siècle envisage de réglementer les « class action ». Ces rassemblements permettraient notamment de relever de nombreux problèmes liés aux discriminations dans les entreprises.  

Se rassembler pour mieux se faire entendre. L’idée est simple : rendre légales les « class action ». De ce fait, les personnes atteintes de discrimination dans le monde du travail pourront se réunir et attaquer ensemble en justice. Dans le cas où ces actions de groupe seraient menées contre une entreprise, celle-ci disposera en premier temps d’une phase « amiable », permettant aux employeurs d’améliorer leurs pratiques sans passer par la case justice. Bien évidemment, les entreprises comparaîtront devant les Prud’hommes si les changements n’opèrent pas.

Même si depuis quelques années des progrès se sont produits, notamment sur la question homme/femme ou sur les origines, Jean-François Amadieu, spécialiste des relations sociales au travail déclarait sur Europe 1 que certains sujets sont laissés dans l’ombre. Un bon nombre de personnes restent encore discriminées à cause de leur apparence physique, leur nom et prénom, ou alors de leur âge.

Lors de son déplacement lundi aux Mureaux dans les Yvelines, Manuel Valls a rappelé qu’une campagne nationale de « testing » sera également lancée fin 2015. Cette technique permettra d’identifier les pratiques discriminatoires de certaines entreprises grâce à des simulations d’entretient. A noter que la lutte contre les discriminations est l’un des enjeux cruciaux du quinquennat de François Hollande.

 

Cyndelina Arnous

Écrit par cyndelina.arnous