L’UE maintient sa position sur le Hamas

L’Union européenne a décidé de faire appel de la décision de retirer le Hamas de la liste des organisations terroristes.

L’annonce n’a rien d’une surprise.  L’Union européenne réaffirme avec cet appel son intention de maintenir le Hamas sur la liste noire européenne. Une anomalie pour le Tribunal de l’Union européenne qui a pris la décision  le 17 décembre d’annuler cette inscription sur les listes terroristes.  Un vis de procédure pour la justice européen qui considère que cette présence est fondée « non pas sur des faits examinés et retenus dans des décisions d’autorités nationales compétentes, mais sur des imputations factuelles tirées de la presse et d’Internet ».

De son côté, le Hamas a vivement réagit à l’annonce de l’UE en qualifiant d’ « act immoral » cette décision de faire appel. Le mouvement islamiste ne s’arrête pas là et se pose en victime d’une forme de persécution occidentale. « L’obstination de l’UE à vouloir inscrire le Hamas reflète la partialité de l’UE dans son ensemble en faveur de l’occupant israélien et qui offre à ce dernier une couverture pour ses crimes contre le peuple palestinien » s’est empressé de réagir Sami Abou Zouhri, porte-parole du Hamas à Gaza.

En attendant le jugement définitif, la mise au ban du Hamas est maintenue. Une attente qui aura une incidence sur l’économie de l’organisation palestinienne qui voit ses avoirs gelés dans l’Europe. Une mesure qui vise à endiguer le financement des groupes terroristes. Même si pour l’heure le Hamas n’est plus « officiellement » considéré comme l’un d’eux.

Anthony Mendes

Écrit par hibatandrine