L’OPEP, quelle influence sur le marché pétrolier ?

Depuis juin 2014, le prix du pétrole a baissé de 50%. Une chute libre qui s’explique par une production largement supérieure à la demande du marché. Le ministre du pétrole saoudien a appelé, ce dimanche, les pays non membres de l’OPEP (Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole) à collaborer afin de remonter le cours de l’or noir. Une position qui conforte le souhait de collaboration déjà annoncée en novembre 2014 par l’OPEP. Pourquoi l’organisation de pétrole la plus puissante au monde exige-t-elle le soutien de pays non-membres ? Réponse en cinq points.

 Quel est le rôle de l’OPEP ?

Crée en 1961 à Bagdad, l’OPEP est une organisation née principalement d’une initiative vénézuélienne. Elle a pour but principal de réguler le cours du pétrole et d’améliorer les recettes perçues par les pays membres. Elle rassemble aujourd’hui 12 pays producteurs.

 Quels sont les pays incontournables de l’OPEP ?

Parmi les 12 pays membres, l’Arabie Saoudite est le leader. Longtemps premier producteur de pétrole mondial, le pays dispose de la plus grande réserve de pétrole conventionnelle. On y retrouve également la plupart des exportateurs du Moyen-Orient dont le Koweït ou encore les grands producteurs de pétrole africains tels que l’Algérie et le Nigéria.

 Quelle est leur place dans le marché mondial du pétrole ?

Si les pays membres du cartel constituent à eux seuls environ 80% des réserves estimées de pétrole, la production de l’OPEP ne représente que 30% sur le marché mondial.

 Quels sont les grands absents ?

Mais 70% du pétrole disponible sur le marché mondial n’est pas produit par les pays membres de l’OPEP. Parmi les grands absents, on retrouve le pays devenu premier producteur mondial de pétrole en octobre 2014 : les Etats-Unis grâce à la découverte du gaz de schiste en Alaska. C’est le grand absent de cet organisme avec la Russie à la 3eme place juste derrière l’Arabie Saoudite. Sur 3 producteurs leaders, le cartel n’en comprend qu’un. Son influence se trouve donc limitée.

 Quel avenir pour l’OPEP ?

Pour regagner du poids sur le marché pétrolier, l’OPEP devra séduire les nouveaux grands acteurs du business de l’or noir. Si dans les années 70, l’influence des pays du Moyen-Orient était incontestable, il faut aujourd’hui s’intéresser à la place d’autres producteurs.

Jeannie Samnick

Écrit par jeantho