L’OLP ne coopérera plus avec Israël

Le conseil central de l’Organisation de libération de la Palestine s’est prononcé jeudi 5 mars pour cesser toute forme de coopération avec Israël en matière de sécurité. L’OLP réagit face aux raids répétés de l’armée israélienne en Cisjordanie et au gel des transferts de taxes qui l’étrangle financièrement.
« Israël nous doit plus de 400 millions d’euros de taxes. Et ils refusent de nous verser cet argent. Est-ce que nous avons affaire à un Etat ou à des gangsters ? Comment une chose pareille est-elle possible ? », s’est indigné le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, jeudi lors de la réunion du comité central de l’OLP.

Les Accords d’Oslo signés en 1993, avaient pour but de régler le conflit israélo-palestinien. L’article VIII de l’accord garanti l’ordre public et la sécurité interne entre les deux pays.

D’après Mahmoud Abbas, ces accords n’ont pas été respectés par les israéliens.

Le refus d’Israël de transférer à l’Autorité les taxes qu’il collecte en son nom depuis janvier, soit près d’un demi-milliard de dollars, a été confirmé. Le président de l’Autorité Palestinienne a donc décidé de mettre fin à la coopération sécuritaire avec Israël.

Cette décision risque d’entraîner de vives tensions dans la région. L’arrêt de cette collaboration semble être la nouvelle arme de Mahmoud Abbas pour faire pression sur Israël et attirer l’attention de la communauté internationale.

Olivia Dauré

Écrit par marieolivia