L’histoire des débats présidentiels à la télévision en France

Pour la septième fois de l’histoire, les deux candidats à l’élection présidentielle se sont affrontés lors d’un débat retransmis à la télévision le 3 mai dernier. Retour sur les débats présidentiels qui ont marqué la politique française.

Le tout premier débat retransmis à la télévision eu lieu le 10 mai 1974. Il opposait François Mitterand et Valery Giscard d’Estaing. C’est lors de cette première expérience télévisuelle que Valery Giscard d’Estaing a prononcé cette phrase désormais célèbre « Vous n’avez pas le monopole du coeur ».

Sept ans plus tard, les deux hommes se retrouvent une nouvelle fois face à face. Mitterand prend le dessus et affirme à son rival «Vous avez tendance à reprendre le refrain d’il y a sept ans : l’homme du passé. C’est quand même ennuyeux que, dans l’intervalle, vous soyez devenu, vous, l’homme du passif ».

Le troisième débat oppose à nouveau François Mitterand, cette fois-ci face à Jacques Chirac. Une rencontre durant laquelle le président de ne cesse d’appeler Jacques Chirac « Monsieur le Premier ministre ».  Qui répondra alors « Ce soir, je ne suis pas le Premier ministre, et vous n’êtes pas le président de la République, nous sommes de candidats à égalité ».

En 2002 Ségolène Royal affronte Nicolas Sarkozy. Ce débat sera marqué par la colère de la candidate qui s’exclamera « Non, je ne me calmerai pas ! Il y a des colères qui sont parfaitement saines».

C’est en 2012 que François Hollande affronte Nicolas Sarkozy. Pendant cette rencontre, François Hollande prononcera cette anaphore quinze fois d’affilé « Moi président ». Une expression qui le suivra pendant tout son quinquennat.

Écrit par Laura Pes