L’euro au plus bas, Une réunion de la BCE très attendue
L’Euro a frôlé parfois 1.15 dollars ces dernières semaines, un taux qui n’a jamais été aussi faible depuis 2003. Avec son plan d’achat de dette publique (QE), la BCE sort sa dernière arme pour lutter contre la menace de déflation.
Une réunion très attendue. C’est une première session primordiale pour la BCE car elle marque un tournant pour la politique monétaire de l’UE.
Dans un contexte de baisse continue des prix en zone euro alimentée par l’effondrement des prix de l’énergie, l’Euro a du mal à s’en sortir face à un Dollar en grande forme. Avec la rumeur d’une mise en place d’un QE, le scénario de ces derniers jours était annoncé. Plus la perspective d’un QE se précise, plus la monnaie unique faiblit.
La BCE imite ainsi son homologue américain, qui avait adopté ce stratagème jusqu’à l’automne dernier. Ainsi fin de semaine dernière, l’euro est passé sous la barre de 1,15 dollar et a terminé en baisse de 0,46 %, à 1,1548 dollar, une première depuis 2003.
Avec ce système, la BCE réduit le taux de change pour éviter la déflation. L’objectif de cette réunion est donc claire, ne pas décevoir les marchés, avec l’absence d’annonces précises, pour éviter d’anéantir la stratégie mise en oeuvre et risquer une déflation des prix.
Pauline TRUFFAUT

Écrit par loupauline