L’Etat Islamique revendique les attentats du Sinaï

Ansar Beït al-Maqdess, rebaptisée Province du Sinaï, est la branche égyptienne de l’Etat Islamique et le principal groupe islamiste du pays. La filière vient de revendiquer, sur Twitter, la série d’attentats commise hier dans la province du Nord-Sinaï.

Ces attentats ont fait 27 morts et une soixantaine de blessés, des militaires principalement. L’attaque principale a frappé une dizaine de bâtiments de l’armée et de la police à Al-Arich, capitale de cette province. Vingt-cinq soldats y ont trouvé la mort. A Suez, l’explosion d’une bombe a coûté la vie à un policier. Une autre offensive a tué un autre militaire à un poste de contrôle de l’armée à Rafah, ville de la bande de Gaza voisine. Ce bilan est le plus meurtrier dans le pays depuis trois mois.

Des attaques à la voiture piégée et aux tirs de roquette ont également endommagé les locaux du journal gouvernemental Al Ahram qui se trouvent en face d’une base militaire d’Al-Arich. Selon la télévision nationale et le journal, les bureaux ont été « complètement détruits ».

Ces attentats interviennent quelques jours après le quatrième anniversaire du début du soulèvement populaire qui avait provoqué la chute du président Hosni Moubarak. La filière égyptienne de Daech revendique ces attaques, mais également toutes celles qui ont ciblé l’armée depuis la destitution du président islamiste Mohamed Morsi en juillet 2013. Elle déclare répondre à la répression qui avait frappé les partisans de l’ex-chef de l’Etat Islamique et fait 1400 morts, des manifestants pour la plupart.

Mélanie DURMAN

A voir aussi : le diaporama publié sur le Huffingtonpost

Écrit par claramelanie