Les tarifs des autoroutes augmenteront bien

Le groupe de travail sur les autoroutes s’est prononcé hier pour un dégel des tarifs des péages.

 

D’abord fixée à 0,5% d’augmentation puis gelée par le gouvernement. Il y aura au final une hausse de 0,25%. Un peu moins qu’annoncé au départ. Les autres 0,25% n’ont pas disparu. L’autre moitié sera lissée sur les deux prochaines années.

Conséquence, il y aura donc une augmentation des tarifs autoroutiers.

Le scénario de nationalisation, un temps évoqué, est une mesure excessive et n’a donc pas été retenu par le groupe de travail.

A lire : Autoroutes : vers la fin du gel des tarifs des péages

Corinne Lepage, fondatrice du Rassemblement citoyen, a mené une action de masse pour dénoncer le prix trop élevé des péages. Une pétition a réuni plus de 30 000 signatures en moins de trois jours.

 

 

Une mesure parmi d’autres

 

Cette hausse s’accompagne d’une série d’ajustement mis en place par le gouvernement. L’Etat souhaite une plus grande transparence, notamment au niveau des coûts des travaux réalisés par les concessionnaires d’autoroutes. Enfin, une mesure censée favoriser le développement des voitures dites « propres ». Des tarifs préférentiels sont en cours de réalisations. Un premier pas vers une autoroute verte.

 

Antoine Guimbert

Écrit par amb