Les raisons de la crise économique Russe
La Russie a connu une année de répression incroyable.

La Russie traverse sa plus grave crise économique depuis 1998.

Près de 18 milliards d’euros. C’est le montant que le gouvernement russe a prévu d’injecter dans son économie.

Le vice-premier ministre Igor Chouvalov a annoncé cette mesure afin de limiter les effets de la crise actuelle sur l’activité des entreprises et de la population.

Après une quinzaine d’années d’économie florissante le président Poutine reconnaissait mi-décembre que son pays traversait sa plus grave crise économique depuis 1998.

Les raisons qui expliquent la crise Russe se divisent en deux catégories.

Il y a tout d’abord les causes de nature ponctuelle.

La baisse du cours du pétrole y est pour beaucoup. Deux facteurs sont à la base de cette baisse : le ralentissement économique mondial, mais aussi le développement du pétrole de schiste américain. Les exportations de pétrole et de gaz représentent à elles seules la moitié des recettes budgétaires.

Par ailleurs, la crise ukrainienne est elle aussi serait également une des causes de cette dépression. En effet elle a déclenché une série de sanctions internationales.

Lors de la conférence de presse du 18 décembre, Vladimir Poutine estimait les sanctions responsables à hauteur de 25 à 30% de la chute du rouble.

D’autre part, certaines raisons de la crise ont trait à l’essence même du fonctionnement de l’économie russe. Un PIB constitué à 20% des activités découlant du pétrole et du gaz. Un manque de confiance des acteurs économiques dans leur propre pays : en 2014, les sorties nettes de capitaux ont atteint les 130 milliards de dollars.

Comment la Russie peut-elle s’extirper de ce marasme économique ? Il se pourrait que la solution réside en partie dans un rapprochement avec les pays occidentaux pour enfin trouver une solution à la crise ukrainienne. Et enfin en finir avec les sanctions internationales.

 

 

 

Écrit par meijerpujol